jeudi 9 septembre 2021

Élections fédérales - 3 heures pour voter

Les employeurs ont certaines obligations pour les élections fédérales qui auront lieu prochainement, soit le lundi 20 septembre 2021. 



J'avais déjà écrit un texte en 2019 qui détaille plus ces informations. Rappelons ici les éléments essentiels : 

  • Tout employeur doit laisser à ses employés un bloc de trois heures consécutives pour aller exercer leur droit de vote, durant les heures d'ouverture du bureau de vote, soit de 9h30 à 21h30 au Québec.

  • Si l'horaire de travail ne donne pas la possibilité de ces trois heures consécutives, le heures libérées pour cet ajustement doivent être payées 

  • Donc, si des employés débutent avant 12h30  ET  terminent après 18 h 30 le jour des élections, vous aurez l'obligation de les libérer, à la période de votre choix, en payant les heures libérées. Sinon vous n'avez rien de particulier à prendre en compte pour le jour des élections.

Rappelons en terminant que la charte des droits et libertés interdit de faire de discrimination selon les opinions politiques des candidats ou des employés. 


Pour plus d'information

jeudi 2 septembre 2021

Passeport vaccinal 2 - Comment soutenir l'équipe

Nous avons vu dans le texte précédent que les employeurs vivront des conséquences en raison de l'obligation de montrer un passeport vaccinal dans certains endroits ou pour certaines activités. 

Pour la plupart, ça aura peu d'impact direct. Il faudra peut-être prévoir un peu plus de temps pour les gens qui auront à aller au restaurant ou à une formation. Ou encore aider les personnes qui n'ont pas d'imprimantes ou ne savent pas comment télécharger leur passeport.

Cette nouvelle obligation pourrait aussi exacerber des tensions existantes entre vaccinés et non vaccinés. L'ambiance de travail sera donc à surveiller en parallèle.



Pour les employeurs touchés par l'obligation avec leur clientèle

Les responsables de l'accueil devront être bien soutenus, surtout au début, pour éviter du stress, de l'absentéisme et même des départs. Quelques cas possibles : 

1. Plusieurs visiteurs auront besoin d'explications, poseront des questions et certaines demanderont de l'aide pour télécharger l'application ou la preuve vaccinale. 

  • Les responsables de l'accueil devraient être formés pour répondre aux questions les plus fréquentes. 
  • Si la demande est importante, prévoir des documents à remettre aux visiteurs qui demanderaient, par exemple, comment imprimer leur passeport. 

2. Quelques personnes commenceront à insister ou négocier leur entrée.

  • Offrir une formation aux responsables de l'accueil sur comment répondre aux demandes et aux négociations. 
  • Donner plusieurs exemples de ce que l'employé·e peut dire ou faire selon les demandes. 
  • Faire quelques mises en situation avec les objections ou demandes les plus probables. Exemple : imaginons qu'un client de longue date insiste pour faire entrer sa nièce... Que fait-on ?

3. Quelques personnes pourraient se montrer désagréables et même agressives.

  • Aborder spécifiquement ces situations dans la formation des responsables de l'accueil. 
  • Donner plusieurs exemples de ce que l'employé·e peut dire ou faire en cas de telles situations. 
  • Poser une affiche indiquant, par exemple, que tout le monde a droit au respect.
  • Une personne ressource devrait être disponible en tout temps pour intervenir, au moins par téléphone, si un ou une cliente se montrait désagréable. Souvent, juste le fait de savoir qu'il y a une personne ressource va donner confiance au responsable de l'accueil et éviter que ça dégénère. Sinon, son arrivée lors d'une discussion houleuse contribue presque toujours à apaiser la situation.

ATTENTION de ne pas minimiser les incidents...

Ceux et celles qui ont vécu une engueulade injuste ou un affrontement avec une ou un client le savent, ces mauvais souvenirs restent longtemps et génèrent beaucoup de colère et/ou d'anxiété, suffisamment pour s'absenter ou quitter un emploi. 

S'il arrivait quelque chose malgré tout, il faut s'assurer de bien soutenir l'employé·e qui a vécu la situation : congé, soutien psychologique, retrait de la responsabilité de l'accueil au moins pour un moment, amélioration des procédures de formation ou d'accueil des visiteurs, etc.

mercredi 1 septembre 2021

Passeport vaccinal 1 - Ce qui change pour les employeurs

C'est fait, depuis ce matin (1er septembre) le passeport vaccinal est obligatoire pour participer à plusieurs activités publiques, entre autres accéder à ces endroits ou services :

  • restaurant, incluant la terrasse
  • endroits de loisir : bar, cinémas, salle de spectacle, salon de quille...
  • ou de sport : parc aquatique, aréna, gym...
  • autres : évènements, accès aux salles de congrès ou de réunion.

Des endroits ou services qui ne sont pas touchés, entre autres :
  • services à l'auto, comptoirs de salle à manger
  • musées, bibliothèque, cours de conduite
  • services personnels : salons de coiffure, spas, massothérapie
  • commerces de détail incluant les centres commerciaux
  • rassemblements privés
  • assemblées générales.


Ce que ça change pour les employeurs qui ne sont PAS touchés par l'obligation

Il y a peu de changements de votre côté, en gardant à l'esprit ces contraintes :

  • Pour les employé·es qui utilisent leur passeport vaccinal, il y aura peut-être des délais supplémentaires s'ils doivent aller à un endroit ou participer à une activité touchée, surtout dans les premiers temps (ex. restaurant, congrès...)
  • Des personnes vaccinées peuvent être moins habiles ou équipées au niveau technologique, nuisant à leurs démarches pour utiliser le passeport. Votre aide sera alors précieuse, par exemple d'indiquer à tous que telle personne peut les aider, qu'une imprimante est disponible, etc.
  • Pour les personnes qui n'ont pas reçu les deux doses du vaccin, ou refusent d'utiliser le passeport, elles n'ont plus accès aux restaurants, aux congrès et aux conférences.


Et pour les employeurs touchés ?

Bien sûr, si votre organisation est visée par cette obligation, vous devrez fournir les outils nécessaires à l'équipe chargée de valider les passeports des visiteurs ou des participants. En même temps, il y a d'autres angles à considérer, surtout dans les premiers jours :

  • Plusieurs visiteurs auront besoin d'explications, poseront des questions.
  • Certaines demanderont de l'aide pour télécharger l'application ou la preuve vaccinale.
  • Quelques personnes tenteront de négocier leur entrée : "Je l'ai oublié à la maison... Allez, c'est juste une personne sur un groupe de huit !"
  • Quelques personnes seront désagréables ou même agressives envers les employé·es.
Bref, les responsables de l'accueil et de la validation risquent de vivre des situations inusitées et parfois stressantes. Comment pouvez-vous les soutenir ?


Pour aller plus loin 

mercredi 16 juin 2021

Vacances été 2021, encore spéciales...

C'est déjà (enfin?) l'été qui s'annonce, et le temps de relâche du blogue pour l'été. Comme pour beaucoup de monde, ces vacances semblent plus nécessaires que jamais!


Tendances 2021

Les vacances au Québec ont bien sûr la cote, quoique l'ouest canadien soit également en demande, tandis que d'autres resteront à la maison pour profiter de leurs rénovations récentes. 

Selon ce sondage où 43% des salariés se disent épuisés, il se peut que plus de salariés prennent congé, et ils l'annonceront peut-être à la dernière minute, en raison d'une fatigue généralisée.

Dans tous les cas, les vacances peuvent être un vrai casse-tête... Deux mots clés : planifier, puis lâcher-prise. Et voici des liens utiles pour aider à alléger un peu votre été. 

Et pour se convaincre de VRAIMENT prendre nos vacances, voyez ici pourquoi le cerveau aussi a besoin de vacances...


Le blogue sera en pause jusqu'à la fin août, un grand merci aux abonné·es et lecteur·trices.
Bon été!

Cybèle

PS

Toute ma gratitude à celles et ceux qui ont travaillé fort depuis maintenant plus de 15 mois pour aider employés, équipes, clients, familles, etc. en particulier dans les services essentiels. Votre travail compétent nous a permis de passer au travers... Merci!!

mercredi 9 juin 2021

Vers la zone jaune, quels changements pour les employeurs?

Le 14 juin prochain, tout le Québec devrait être en zone jaune ou verte. Voici les éléments à retenir pour les petites organisations des zones qui sont ou seront bientôt jaunes, ainsi que les mesures qui touchent à peu près tous les salariés.


Au travail

Obligatoire : à l'intérieur comme à l'extérieur, on doit maintenir au moins une mesure entre : 

  • distanciation physique de 2 mètres
  • barrière physique (ex. plexyglas, mur)
  • port du masque

Obligatoire : continuer...

  • hygiène des mains
  • étiquette respiratoire
  • nettoyage/désinfection des surfaces (toilettes, salles à manger, etc.)
  • nettoyage à chaque quart de travail des surfaces qui sont touchées fréquemment

Recommandés : 

  • télétravail
  • port du masque en continu

Facultatifs : 

  • nettoyage des outils communs 
  • port de protection oculaire (sauf si requis autrement)


En dehors du travail - mesures qui touche la plupart des gens

Les rassemblements intérieurs sont permis, limités aux occupants de 2 résidences privées.

Dans les restaurants, les occupants de 2 résidences privées pourront être assis à la même table.

À l'extérieur et sur les balcons, maximum de 8 personnes provenant de résidences différentes ou tous les occupants de deux résidences.

Le tout dans le respect des consignes sanitaires habituelles (ex. distance de 2 mètres ou port du masque, voir plus haut les 2 points obligatoires au travail).


Sources

mercredi 26 mai 2021

Ralentir comme prévu en 2019

Chers lecteurs, j'avais annoncé en février 2019 que j'allais ralentir et passer à environ deux publications par mois au lieu d'une par semaine. J'ai tenu environ un mois.

Plus de deux ans plus tard, comme beaucoup d'autres avec la drôle d'année qu'on vient de vivre, je veux faire quelques changements dans ma vie et je me suis rappelé ma décision de réduire un peu la cadence. Mes prochains billets seront donc aux deux semaines environ. On verra si je tiens un peu plus longtemps qu'en 2019...

Il se peut que j'intercale des mini textes ou des suggestions de lecture, et ça me fera plaisir de recevoir vos suggestions si vous en avez!

Et merci pour votre loyal soutien depuis 2003!

Cybèle, qui aime lire et écrire depuis plus de 45 ans :) 


mercredi 19 mai 2021

On déconfine enfin!! Les étapes à retenir pour les organisations

Hier le Ministre Legault a annoncé les étapes du déconfinement, voici les éléments qui concernent de près ou de loin les petites organisations, ainsi que les mesures qui touchent à peu près tous les salariés.

Notez que malgré certains messages contradictoires, le télétravail demeure obligatoire ou fortement suggéré au moins jusqu'à la fin août.


Dès le 28 mai

  • Retrait du couvre-feu
  • Ouverture des terrasses extérieures des restaurants - NOTE : 11 juin pour les terrasses des bars
  • Rassemblements permis sur les terrains privés extérieurs
  • Levée des interdictions de déplacements.


Dès le 31 mai

À moins d’exceptions qui surviendraient d’ici là, la majorité des régions passeront à l’orange ; ainsi, les salles à manger des restaurants et les gyms pourront rouvrir. 


Dès le 25 juin

  • Ouverture des camps de jour et des camps de vacances
  • Activités et événements publics extérieurs permis selon des règles particulières
  • Allègements des exigences sur le port du masque et la distanciation lors de rassemblement privés pour les personnes ayant reçu 2 doses de vaccin.


Fin août ou plus

Selon la situation épidémiologique et la couverture vaccinale - si 75 % des 12 ans et plus ont reçu une deuxième dose : 

  • Réduction progressive du télétravail
  • Allègement des exigences sur le port du masque et la distanciation dans certains lieux ou événements publics pour les personnes vaccinées avec 2 doses.


Sources et compléments d'information 

Résumé adapté de l'information de la CCIM et de La Presse

mercredi 12 mai 2021

Comment récupérer vos offres d'emploi sur le Placement en ligne d'Emploi-Québec

Si vous aviez des offres d'emploi sur le Placement en ligne d'Emploi-Québec, vous avez peut-être été surpris de voir que le site a été remplacé par Québec emploi : 

https://www.quebec.ca/emploi/offres-d-emploi/offres-d-emploi-disponibles/quebec-emploi-service-offres-emploi-en-ligne 


"Petit oubli" et grosse frustration

Problème : les employeurs doivent se ré-inscrire via ClicSÉQUR, et les anciennes informations ne sont plus accessibles. Le changement semble avoir été fait le 8 mai dernier, sans avertissement pour plusieurs employeurs. 


Un truc pour aller copier les anciennes informations

Toutefois, j'ai trouvé un truc pour accéder aux offres d’emploi qui se trouvaient sur le Placement en ligne avec le Guichet-Emplois du gouvernement du Canada. 

1- Cliquer sur https://www.guichetemplois.gc.ca/trouverunemploi, entrer le nom de votre entreprise dans la section "Quoi" au milieu de la page, puis cliquer sur la loupe.



2- Vos offres devraient apparaître. Celles provenant du Placement en ligne ont un drapeau du Québec à gauche du titre d'emploi. 




3- En cliquant sur ce titre, vous obtiendrez les détails de l'offre. Cliquer sur le bouton bleu, et l’ancienne annonce s'ouvrira.




4- Vous pourrez alors recopier l'information dans un autre document, en Word par exemple. Je suggère de ne pas attendre trop longtemps avant de les copier, peut-être qu'elles ne sont pas disponibles très longtemps. 

Quoique, s'ils reçoivent assez de plaintes, Emploi-Québec redonnera peut-être accès aux anciens dossiers. Étrange qu'après 30 ans d'informatisation, les équipes d'informatique aient encore de la difficulté à aviser les principaux intéressés lors des changements majeurs...

mardi 11 mai 2021

10 questions absurdes posées aux gens de RH - humour RH

Un peu d'humour RH pour cette période plus grise... 

Voici une dizaine de questions absurdes ou bizarres que les gens de RH ont rapporté dans un de mes groupes Facebook.

“Pourquoi je ne peux juste pas congédier l’employé de 15 ans d’ancienneté quand je veux?” 

"Pourquoi ma paie est plus basse que d'habitude?!" (en sacrant après la technicienne de la paie)...pour valider que les montants avaient été arrondis... de 10 CENTS! "Je lui ai donné 10 sous et lui ai gentiment demandé de sortir de mon bureau".

Au mois de mars (quelques semaines après les T4) le directeur de production donne une lettre de suspension à un employé, qui demande : "Est-ce que je dois mettre ça dans mes impôts?"

"Vous n’avez pas de crème solaire aux RH? C’est que je vais courir ce midi et il fait vraiment soleil. Vous devriez!"

Un candidat : "Est-ce que je pourrais avoir une « date » plutôt que la « job »?"

    Note pour les francophones hors Québec : "date" signifie ici un rendez-vous amoureux.

Lorsqu’un employé a un enfant, l'entreprise paie une semaine de congé, en plus du congé parental régulier, sur présentation du certificat de naissance. Un employé explique qu’il ne l’a pas puisque sa femme et son enfant vivent dans un autre pays. En fait, il n’a pas vu sa femme depuis qu'elle est tombée enceinte. "Votre politique ne spécifie pas qu’on doit être avec l’enfant, pourquoi j'y aurais pas droit?"

"Pourquoi ça prend un bac pour faire des payes et gérer des vacances?"

Une employée revient avec son talon de paie et me demande : "C'est quoi l'argent qui est enlevé?" Je lui explique que c'est le RRQ, l'impôt... "Hein?" -Ben c'est l'argent qui sert à payer les services comme l'école, l'hôpital, les routes... Silence pendant plusieurs secondes, puis "Hein?" ... J'ai jamais su quoi lui dire ensuite.

En remplissant le questionnaire d'embauche, un employé dit qu'il y a plusieurs endroits où il ne connait pas la réponse. Le gestionnaire regarde et les questions sont : date de naissance, sexe et numéro d'assurance sociale. 

    C'est peut-être mieux que le classique "plusieurs fois par semaine"...

À la question "personne à charge" un employé a écrit "mon chat Toby".



mardi 4 mai 2021

Rétroaction immédiate? Vite vite vite! 5e partie

J'ai assisté à une conférence de Martin Delarosbil sur la culture d'entreprise. C'était très intéressant et j'ai "allumé" sur quelque chose quand il a parlé de la reconnaissance envers les nouvelles générations. Générations qui commencent à être moins nouvelles, les Y ayant 25 à 40 ans, et beaucoup de milléniaux ayant maintenant atteint le marché du travail.

Je reprends de mémoire un des exemples que Martin a donné : 

Jonathan a 22 ans. Quand il publie une photo de son gâteau au carottes sur Instagram, il peut avoir 55 "likes" dans les heures qui suivent.

Et vous pensez qu'il va attendre trois mois avant de savoir si vous êtes content de son travail?

Voilà quelque chose de fondamental que les technologies ont apporté : la rétroaction immédiate ou très rapide. 

Avant de blâmer les "jeunes", après combien d'heures de retard vous allez relancer si vous n'avez pas reçu un courriel ou un paquet Amazon attendu? L'instantané, c'est toute la société qui la vit de nos jours.


Qu'est-ce qui fonctionne?

On peut aimer ou pas, la rétroaction rapide est là pour rester. Oui, sur les médias sociaux elle peut entraîner une forme de dépendance. Et clairement, elle n'encourage pas à la patience et la vision à long terme.

En même temps, même si la "rétroaction lente" est plus facile à formaliser et à suivre, ses limites ont été démontrées. La principale? Pour la plupart des gens, la rétroaction formelle ne donne à peu près pas de résultats! Demandez aux employés, et la majorité diront manquer cruellement de reconnaissance en entreprise. 

De nos jours, on devrait plutôt chercher un équilibre entre les moments où il faut prendre son temps et les autres où la rapidité a du bon. Que diriez-vous d'un candidat qui envoie son CV par la poste?


Pour aller plus loin

4 approches pour donner de bons feedbacks