mercredi 1 septembre 2021

Passeport vaccinal 1 - Ce qui change pour les employeurs

C'est fait, depuis ce matin (1er septembre) le passeport vaccinal est obligatoire pour participer à plusieurs activités publiques, entre autres accéder à ces endroits ou services :

  • restaurant, incluant la terrasse
  • endroits de loisir : bar, cinémas, salle de spectacle, salon de quille...
  • ou de sport : parc aquatique, aréna, gym...
  • autres : évènements, accès aux salles de congrès ou de réunion.

Des endroits ou services qui ne sont pas touchés, entre autres :
  • services à l'auto, comptoirs de salle à manger
  • musées, bibliothèque, cours de conduite
  • services personnels : salons de coiffure, spas, massothérapie
  • commerces de détail incluant les centres commerciaux
  • rassemblements privés
  • assemblées générales.


Ce que ça change pour les employeurs qui ne sont PAS touchés par l'obligation

Il y a peu de changements de votre côté, en gardant à l'esprit ces contraintes :

  • Pour les employé·es qui utilisent leur passeport vaccinal, il y aura peut-être des délais supplémentaires s'ils doivent aller à un endroit ou participer à une activité touchée, surtout dans les premiers temps (ex. restaurant, congrès...)
  • Des personnes vaccinées peuvent être moins habiles ou équipées au niveau technologique, nuisant à leurs démarches pour utiliser le passeport. Votre aide sera alors précieuse, par exemple d'indiquer à tous que telle personne peut les aider, qu'une imprimante est disponible, etc.
  • Pour les personnes qui n'ont pas reçu les deux doses du vaccin, ou refusent d'utiliser le passeport, elles n'ont plus accès aux restaurants, aux congrès et aux conférences.


Et pour les employeurs touchés ?

Bien sûr, si votre organisation est visée par cette obligation, vous devrez fournir les outils nécessaires à l'équipe chargée de valider les passeports des visiteurs ou des participants. En même temps, il y a d'autres angles à considérer, surtout dans les premiers jours :

  • Plusieurs visiteurs auront besoin d'explications, poseront des questions.
  • Certaines demanderont de l'aide pour télécharger l'application ou la preuve vaccinale.
  • Quelques personnes tenteront de négocier leur entrée : "Je l'ai oublié à la maison... Allez, c'est juste une personne sur un groupe de huit !"
  • Quelques personnes seront désagréables ou même agressives envers les employé·es.
Bref, les responsables de l'accueil et de la validation risquent de vivre des situations inusitées et parfois stressantes. Comment pouvez-vous les soutenir ?


Pour aller plus loin 

Aucun commentaire: