jeudi 19 janvier 2012

Recruter - nouvelles tendances

Suite à mon billet de la semaine dernière, (cliquer ici pour le voir), voici quelques idées pour faciliter la vie autant des candidats que des recruteurs.

Chercheurs d'emploi
Vous cherchez un emploi? Lorsque vous écrivez votre CV, pensez d'abord à ce qui est utile et intéressant pour le recruteur. Celui-ci veut un candidat intéressant ET intéressé, fiable, performant. Les hamsters (voir billet précédent) ne lui sont pas utiles, sauf pour un poste dans une animalerie. En fait, le recruteur s'intéresse plutôt à votre vie privée pour, par exemple, tenter de deviner si vous serez assidu ou persévérant. La qualité de votre français et la structure de votre CV lui en disent plus long sur votre future performance au travail que vos loisirs. Il n'hésite pas non plus à chercher votre profil Facebook ou autres traces sur internet pour rejeter les candidats qui présentent un profil trop olé-olé.

Montrez également votre intérêt AVANT de vous informer sur les avantages du poste. Ça semble démodé ou contre-nature pour certains, mais la grande majorité des entreprises offrent encore les (meilleurs) postes aux autres candidats, ceux qui se sont montrés motivés.

Recruteurs
Pensez également à vous mettre dans la peau d'un candidat : celui-ci prend une période de congé, se déplace à vos bureaux et passe une heure d'entrevue pour se faire offrir 20% de moins que son salaire actuel... Normal qu'il veuille confirmer une idée du salaire AVANT de se déplacer. Et vive la pré-entrevue téléphonique!

En tant que recruteurs, nous avons une part de responsabilité dans le comportement des candidats. Assis sur notre chaise de "Je suis l'employeur, c'est au candidat à faire tous les efforts", il a été trop facile dans le passé de ne pas faire attention à lui. Par exemple, le plus grand reproche fait par les candidats est le manque de suivi après une entrevue. La moindre des choses est pourtant de rappeler un candidat qui est venu passer une entrevue. Le faites-vous systématiquement? Si vous le faites, on ne peut quand même pas se plaindre trop du manque de considération des candidats si un nombre non négligeable d'entre eux ont vécu de mauvaises expériences durant ou après une entrevue.

Savoir se mettre à la place de l'autre
En conclusion, se mettre à la place du candidat ou du recruteur permet de se démarquer des autres, ce qui augmente beaucoup les chances de trouver l'emploi ou l'employé qui vous convient.

1 commentaire:

Christine Durand a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.