mercredi 16 décembre 2020

Joyeuses fêtes et bon congé

Chers lecteurs, collègues, clients et amis,

en cette fin d'année 2020 qui passera à l'histoire, d'abord un grand merci pour la chance de vous côtoyer dans mon travail et dans ce blogue, merci de me lire, pour les échanges, votre confiance et votre générosité. Pour terminer l'année, un hommage et une liste de films pour passer le temps durant les fêtes, entres autres...


Hommage à ceux qui s'occupent des humaines et des humains !

Cette pandémie nous a brassés pas mal dans nos milieux de travail. Au moins elle aura mis en lumière toute l'importance du travail avec les personnes, souvent sous-estimé. Une question qui m'a toujours mise mal à l'aise : pourquoi payons-nous tellement plus ceux qui s'occupent de notre argent, de nos autos, de nos ordinateurs que ceux qui s'occupent des gens? On parle bien ici de nos enfants, de nos parents, de nos employés...

Préposées aux bénéficiaires, infirmiers, professeures, serveurs, gens d'entretien, commis dans les épiceries, livreuses de biens essentiels, et bien sûr, gestionnaires, formateurs, responsables des ressources humaines ou d'autres équipes chamboulées par la pandémie... BRAVO pour les petits et grands miracles que vous avez relevés depuis mars!

Et toute ma reconnaissance spéciale à ceux qui ont aidé avec les personnes âgées...

Je nous souhaite tous pour 2021 que les gens qui travaillent avec, ou pour les gens, soit mieux soutenus, mieux payés et mieux reconnus.


Quelques points utiles ou drôles en fin d'année

Et pour terminer, quelques éléments utiles pour votre congé des fêtes :

En terminant, je vous souhaite aussi de très Joyeuses fêtes, et une excellente année 2021, la santé pour vous et vos proches, et qu'on puisse les voir en vrai le plus rapidement possible...

Amitiés,

Cybèle

PS - Le blogue fera relâche jusqu'à la mi-janvier et l'infolettre jusqu'à la mi-février. À bientôt !

Arrêt obligé pour les fêtes 2020 - résumé pour les employeurs

Le premier ministre Legault vient d'annoncer les détails de la "pause" des fêtes

Voici un résumé des points importants pour les employeurs. Ces informations sont en fonction des zones rouges, et les dates présentées sont "inclusivement".

ATTENTION : l'interprétation des services essentiels et des aménagements possibles semble encore imprécis. Je ferai de mon mieux pour modifier l'information ici s'il y a des changements d'ici le 19 décembre.

Télétravail obligatoire : du 17 décembre au 10 janvier

  • Tous les employés de bureau devront obligatoirement faire du télétravail, à l’exception des travailleurs dont la présence est nécessaire pour la poursuite des activités de l’organisation, c'est à dire que l'employeur doit prouver au besoin que ces activités sont essentielles ET ne peuvent pas se faire à distance. 

  • Des discussions sont en cours pour offrir des subventions aux entreprises pour les salaires de ceux qui devront fermer leurs portes.

  • L’industrie manufacturière demeure ouverte.

  • La CNESST et la police déploieront plus d'effectifs durant cette période.


Écoles fermées : du 17 décembre au 10 janvier

  • Les écoles primaires et secondaires ferment leurs portes. 

  • Les cours à distance peuvent se poursuivre.

  • Les services de garde en milieu scolaire ferment, sauf pour les enfants des travailleurs des services essentiels. Les autres services de garde peuvent demeurer ouverts, toutefois on demande aux familles de garder les enfants à la maison autant que possible.

Commerces non essentiels : fermés du 25 décembre au 10 janvier

  • Tout devra être fermé sauf les épiceries, les pharmacies, les quincailleries, les garages et les animaleries. 

  • Le commerce en ligne peut continuer.

  • Les grands magasins ne pourront vendre que les produits essentiels. 

  • Les salons de coiffure et de soins esthétiques seront fermés.

  • À valider vu qu'il y a des informations contradictoires, il sera peut-être possible d’aller chercher un article à la porte d’un commerce non essentiel. 


Autres activités permises : oui mais à l'extérieur

Activités extérieures permises : en raison de la faible propagation à l'extérieur quand on garde une distance de 2 mètres, les activités extérieurs sont permises en petits groupes, dans les lieux publics extérieurs. Ceci inclut les activités culturelles et les sports d'équipe, avec un maximum de 8 personnes. Les rassemblements dans les endroits privés sont toujours interdits, ex. la cour arrière d'une maison.

Personnes seules : les personnes seules, qui peuvent déjà recevoir une personne à la fois, pourront aller dans la bulle d’une autre famille. Ex. une grand-mère peut passer une soirée dans la famille d’un de ses enfants, mais elle doit choisir une seule bulle familiale.

Note : ces dernières informations touchent moins directement les employeurs, toutefois certains employés ayant moins accès à l'information, l'employeur joue un rôle important de soutien et d'information auprès de ses employés.


Pour plus d'information

Le site web du gouvernement du Québec

mercredi 9 décembre 2020

Est-on plus ou moins productifs en télétravail?

Les employés sont-ils plus, ou moins, productifs en télétravail que lorsqu'ils sont physiquement présents? Une étude universitaire donne quelques résultats préliminaires à ce sujet.


Satisfaction

Côté satisfaction, près de 40% des personnes interrogées sont "disposées ou très disposées" à continuer le télétravail lorsque le confinement prendra fin. Toutefois, il y en a 37 %, qui ne souhaitent pas continuer, et 24 % qui se disent indécis. 

Comme plusieurs études passées indiquaient des hausses marquées de la satisfaction des employés en télétravail, on peut estimer que ce résultat mitigé est causé par le contexte spécial actuel. Si les participants ont pu télétravailler sur une base volontaire dans le passé, ce n'était pas le cas durant la pandémie. De plus, les contraintes ont probablement miné une partie de la satisfaction, comme le changement très rapide, le fait d'avoir les enfants à la maison ou de devoir travailler sur une table de cuisine... 

 

Productivité

Environ un tiers des répondants estiment que leur productivité a augmenté en télétravail. Ces répondants... 

  • étaient plus souvent âgés de plus de 40 ans 
  • avaient moins d'obligations familiales que les autres répondants
  • leur charge de travail avait augmenté durant la période de télétravail, par rapport à la charge habituelle
  • avaient généralement une bonne connaissance des technologies de l’information 
  • se disaient bien outillés pour travailler à distance

Pour ceux qui avaient une productivité plus faible en télétravail, les points communs étaient que...

  • ils se sentaient isolés 
  • ils se sentaient loin de la prise de décision
  • leurs tâches dépendaient plus du travail de leurs collègues que ceux qui étaient satisfaits.


Et pour l'entreprise?

Les nombreuses études et l'expérience acquise depuis mars dernier montrent que le télétravail augmente généralement la productivité et donne de bons résultats quand il est bien encadré et que les conditions sont propices. Ces conditions propices sont fortement influencées par la culture d'entreprise et la personnalité des employés concernés, ceux-ci devant être autonomes et intéressés au télétravail pour commencer. 

La pandémie nous a montré que le télétravail n'est ni la panacée que certains vantaient, ni la catastrophe que plusieurs annonçaient. Maintenant que nous l'avons testé à large échelle, il faudra réfléchir à son intégration à long terme et éviter deux pièges : celui de faut que tout revienne comme avant ou celui du plus rien ne sera plus jamais comme avant. Comme pour les nombreux bouleversements passés, l'avenir du travail trouvera son chemin entre ces deux extrêmes. 


Pour aller plus loin

Résultats d'études faites avant la pandémie mais qui sont toujours d'actualité (Le Soleil)

Texte et émission spéciale de radio sur les effets du télétravail (Radio-Canada - les Années lumières)

mercredi 2 décembre 2020

12 ressources pour la santé mentale

Manque de lumière, Noël qui sera peut-être annulé, et "fatigue sociale" accumulée... le moral est bas, très bas pour plusieurs. 

Des études récentes montrent que la crise a eu un gros impact sur santé mentale et ça n'est pas terminé. À des degrés divers, humains et organisations sont tous affectés.

Alors en espérant que ça pourra aider un peu, voici une liste de 12 ressources à connaître, pour vous, vos proches ou vos équipes. 


Aide générale 

Le 211, par téléphone ou en ligne, service d'information et de référence qui dirige les gens vers les services de santé et les services sociaux au pays. Site web avec liste complète par thème, et carte. Ligne téléphonique accessible 24h/24, dans 150 langues.

Le 811 ou Info-santé, par téléphone, service de consultation téléphonique qui dirige les gens vers les services de santé et les services sociaux au Québec. Ligne téléphonique accessible 24h/24, services également disponibles en anglais. voir leur site web pour plus d'information. 

Arrondissement.com, un site web qui permet de rechercher un ou des organismes d'aide par thème et par quartier, ville ou région dans la plupart des régions du Québec. Vous pourrez y trouver des ressources très variées, que ce soit pour les aînés, immigrants, handicapés, mais aussi liés aux loisirs, santé, bénévolat ou aide aux personnes vulnérables.


Santé mentale et émotionnelle

Aller mieux en contexte de pandémie, site web du gouvernement du Québec pour aider avec la santé émotionnelle.

Le MSMQ, le Mouvement santé mentale Québec, propose une liste de nombreuses sources d'aide pour la santé mentale, dont plusieurs services d'aide téléphonique.


Pour mieux soutenir l'entourage

Jeunesse, j’écoute en ligne, ou le 1-800-668-6868 pour les enfants et les adolescents, ou les parents qui les soutiennent. 

LigneParents, en ligne ou le 1-800-361-5085, là aussi pour les parents qui ont besoin de ressources.

L'appui pour les proche aidants (aidants naturels), en ligne ou le 1-855-852-7784

Pour aider des personnes en deuil, deux sites web : Protégez-vous/FCFQ et la Maison Monbourquette.


PAE - pour ceux qui ont des assurances collectives

La grande majorité des assurances collectives incluent un PAE, un "programme d'assistance aux employés" qui est malheureusement peu connu et sous-employé. Ces programmes d'assistance peuvent couvrir beaucoup de sujets : finances personnelles, rôle parental, conseils juridiques, et bien sûr, la santé physique et mentale. Si vous en avez un dans votre milieu, c'est le temps de le rappeler à un maximum de personnes par plusieurs moyens, verbaux et écrits.


Pour aller plus loin

Marie-Ève Champagne, une collègue de Nucléi Conseils a écrit un texte très complet sur les différentes ressources utiles en temps de crise, elle y suggère plein de ressources sur plusieurs thèmes, entre autres : santé psychologique, suicide, deuil et SST.

Merci aux groupes Facebook RH et à Marie-Ève qui m'ont généreusement aidée pour identifier les ressources.