mardi 30 août 2016

Top 10 des erreurs de CV - 2e partie

Je continue mon top 10 des erreurs les plus fréquentes vues avec les CV reçus. Voir ici la première partie.
  1. Envoyer trois fois sa candidature, peut-être dans le but de démontrer sa persévérance ? Ça me fait plutôt perdre du temps. Et svp évitez tout ce qui peut donner l'impression que vous êtes désespéré, qualité rarement recherchée chez un candidat. 
  2. Envoyer son CV à une autre adresse, une autre personne que celle indiquée dans l'offre, ou l'envoyer par fax quand ce n'était pas indiqué. C'est peut-être une preuve de débrouillardise dans certains cas, mais sachez évaluer les dégâts possibles de sortir du processus prévu : risque que le CV ne se rende pas, donner l'impression d'être "au-dessus" ou à part des autres, ou votre manque de connaissances technologiques.
  3. Utiliser le CV par compétences pur (sauf pour quelques rares cas) : la plupart des recruteurs que je connais ne l'aiment pas, surtout parce qu'il demande plus de temps à analyser. Entre autres, je peux difficilement évaluer les compétences par la description que vous en faites, qui sera toujours moins "standard" que l'endroit, la durée et le type de chaque emploi. Ce type de CV m'oblige à chercher l'information à deux endroits.
  4. Donner trop d'information : pour la même raison que le point 9, si vous mettez trop d'information, vous diluez les points importants et je risque de passer tout droit. 
  5. Inclure une photo, ou des informations personnelles. Lorsque je vois "célibataire" sur un CV, je me dis, "Tiens, un Français pas encore intégré au Québec". Par contre, j'apprécie une petite ligne à la fin pour indiquer des implications bénévoles ou quelques réalisations personnelles particulières, ou encore des loisirs, idéalement reliés à l'emploi visé.
Se mettre à la place du recruteur
La plupart des recruteurs tolèrent quelques manques dans le CV. Il arrive qu'un recruteur pointilleux rejette une candidature parce qu'il fait le lien entre un CV mal présenté et un manque de compétences. D'autres le font afin de procéder plus rapidement et de se concentrer sur les CV les plus faciles à décrypter.
À l'autre bout du spectre, plusieurs recruteurs seront plus flexibles, pourvu que le profil corresponde aux exigences du poste. Dans tous les cas, se mettre à la place du recruteur en se demandant ce qui lui permet de décider plus facilement et rapidement évitera que le CV se retrouve sur la pile des Non pour la mauvaise raison.

Voici en terminant deux sites web très utiles pour la rédaction d'un bon CV :

2 commentaires:

Chollet Gerard a dit…

Bonjour,

J'ai rempli pas mal de missions de recrutement, et l'une des erreurs de candidats que j'ai remarquée est: Téléphoner ou passer à l'entreprise pour déposer son CV, alors que l'annonce stipule: Envoyer CV et lettre de motivation par e-mail.
Je pense que cela démontre, de la part du candidat, un manque de respect des procédures et une incapacité à l'empathie vis à vis du recruteur.
Pour partager mes expériences...
Gérard

Cybele Rioux a dit…

Merci pour votre commentaire très pertinent.