mardi 25 octobre 2016

Les syndicats et les générations Y

Un peu d'humour "RH brutes" ...*

On prédit parfois la mort des syndicats avec le peu d’intérêt des jeunes envers eux, le faible taux de chômage, l'arrivée des Libéraux au pouvoir, etc. Peut-être qu’ils vont plutôt évoluer d’une drôle de façon.
Changement en vue dans les usines ?

Durant un colloque, un de mes voisins de table racontait qu’il a vu récemment une usine où les jeunes se sont peu à peu impliqués dans le syndicat. Lorsque ils sont devenus majoritaires, ils ont décrété tout un changement : fini l’ancienneté, seul le rendement allait compter ! Quel choc pour les « vieux » de l’usine !!

J’ai fait remarquer que je pouvais comprendre les jeunes tannés de voir les vieux se « pogner le beigne » et avoir tous les avantages. Mais mon voisin m’a fait réfléchir : « Bien sûr, mais ces jeunes, qu’est-ce que tu penses qu’ils vont faire, dans 20 ans, quand ils seront fatigués de performer ? Ils vont revenir à l’ancienneté tu vas voir… »

Et si on apprenait à travailler ensemble à la place ?

* RH brutes est mon alter ego plus sombre, le ton est plus mordant ou moins sérieux que dans mes billets habituels. Pour plus d'information, voir ce billet explicatif 

2 commentaires:

Chollet Gerard a dit…

Je suis assez d'accord avec votre voisin de table. Les jeunes, dans 20 ans, ne souhaiteront pas performer plus que les vieux d'aujourd'hui. Sauf si ...
Sauf si les chefs d'entreprises changent leur mode de rémunération, et répartissent une partie des bénéfices au prorata des performances de chacun. Alors, ils augmentent sérieusement de voir la motivation rester la même, et la volonté de performance grandira ... C'est le process que je propose à mes clients lors de séances de coaching, selon une méthode bien rodée. Ceux qui l'ont adopté voient déjà la différence dans les résultats de leurs entreprises ...

Cybele Rioux a dit…

Intéressant, merci pour votre commentaire.